vendredi, 25 mars 2016 05:14

Sécurité des mineurs en ligne

    L'identité en ligne est aussi importante que dans la vie réelle. Qui vous êtes virtuellement et, votre liberté sur Internet son des droits et, protéger cette identité, sécuriser ces données sont primordial.

    En tant qu'adulte nous avons plus de facilité pour nous protéger et disons le, nous sentons le danger et les menaces venir e pouvons y faire face. Mais votre enfant qui surfe sur Internet à la maison ou, depuis son mobile n'est pas encore au fait de toutes les menaces qui le guettent lorsqu'il est sur la toile : arnaques en tout genre, vol de données et piratage sont autant de risques qu'il faut réellement prendre au sérieux.

    Tout comme le problème de l'identité en ligne, un mineur tout comme un adulte, a droit à son anonymat lorsqu'il surfe sur les sites internet qu'il préfère. Mais voilà, les "gros" du web le savent, les enfants sont des cibles et des consommateurs en puissance et, ils sont, aux yeux de ces hypermarchés du web, des cibles marketing faciles à convaincre.

    Voici donc quelques conseils utiles s'agissant de la sécurité de votre enfant en ligne ainsi que sur la protection de ses données personnelles.

    Risques et conseils pour la sécurité des enfants en ligne

    La cyber-intimidation ou cyber-harcèlement

    Le harcèlement en ligne signifie tout le tort que peut subir votre enfant de la part de personnes qu'il connaît déjà via les divers réseaux sociaux qu'il fréquente. La nuisance en ligne est l'une des menaces les plus fréquentes qu'un enfant rencontre lorsqu'il surfe sur internet.

    A/ Apprenez à l'enfant à gérer son temps en ligne et son contenu. Mettez le au fait que le harcèlement en ligne débute toujours par rapport à ce qu'il poste sur les sites qu'il fréquente. Apprenez lui à ne pas répondre aux diverses menaces, à s'en détacher et surtout, à signaler le moindre problème à ses parents.

    B/ Discutez en avec l'enfant et apprenez lui les règles de sécurité comme ne pas divulguer son mot de passe, pas même à son ami et encore moins à une connaissance. Si l'enfant a donné son mot de passe, changez le immédiatement.

    C/ Apprenez à votre enfants à se déconnecter des ordinateurs dès que sa tâche sur celui-ci est terminée même si vous êtes à la maison. Cela empêche les "amis" ou autres personnes mal intentionnées, de se connecter via le compte de l'enfant pour poster des contenu aux fins de plaisanterie - ou pire - . Les messageries et réseaux sociaux doivent toujours être quittés en choisissant "Déconnexion" et non, en fermant simplement l'onglet du navigateur.  


     

    La e-réputation ou réputation en ligne

    On n'en parle peu mais c'est essentiel car la réputation en ligne est l'image que l'on se fait de soi-même et que l'on partage avec les autres en ligne. La réputation en ligne peut prendre plusieurs formes : comme celle du "sexting" (envoi de contenu à caractère sexuel par texte, sms, photo ou vidéo), la publication d'images privées, de contenus embarrassants etc

    A/Vous devez toujours utiliser les paramètres de sécurité et de confidentialité du réseau social que l'enfant utilise et lui en faire prendre connaissance. Il faudra ainsi, limiter au maximum l'accès public au compte de l'enfant. Par exemple, sur Facebook, si l'enfant publie une photo, apprenez lui à la partager en mode privé plutôt que sur son mur en mode public.

    B/Restez sans cesse informé des paramètres de contrôle parental sur l'ensemble des périphériques comme votre téléphone, les diverses consoles de jeu, le PC ou encore les tablettes.

    C/ Discutez le plus souvent possible avec le mineur au sujet de l'utilisation d'Internet. N'hésitez jamais à établir des limites et à mettre en place une utilisation transparente du Web à la maison.


     

    La cybercriminalité ou les cyber-attaques

    Voici la plus grande menace du Web à laquelle tout le monde peut être confronté. En effet, la cybercriminalité, peut touché tout à chacun et plus encore les enfants via des menaces mises en place par des inconnus dont l'appât du gain les motive. La cybercriminalité  peut prendre plusieurs aspects dont les plus connus : virus, Cheval de Troie, attaques de type phishing ou spams. Le problème, c'est que ce fléau évolue d'année en année et que les pirates sont toujours en avance.

    A/ Vous pouvez utiliser une sécurité Internet permanente comme un bon anti-virus. Il vous faudra ce que l'on nomme un firewall couplé avec un antispyware car les anti-virus de base ne couvrent pas grand chose hélas.

    B/ Maintenez toujours le réseau internet de la maison et l'intranet sécurisés en choisissant un bon mot de passe ainsi qu'en établissant les paramètres de sécurité.

    C/ Apprenez à l'enfant comment gérer les liens et les divers formulaires, à ne pas divulguer son email à tout va, à ne pas cliquer sur tous les liens qui passent, à ne pas ouvrir les messages provenant d'inconnu. Il existe malheureusement de nombreuses pièges d'ingénierie sociale (utilisés pour le marketing web et pour vous vendre d'innombrables produits) et les enfants en font souvent les frais.

    D/ Utilisez un client VPN pour crypter vos données et sécuriser votre réseau. Le service VPN vous donne l'accès à un tunnel crypté. Toutes vos données passant par ce tunnel, sont chiffrées et anonymes. Même un bon "pirate internet" ne saurait déchiffrer ces données. De plus, certains clients VPN offrent la possibilité d'avoir accès à des comptes emails secondaires, vous protégeant, vous et vos enfants, des spams et pishing. En optant pour un VPN, qui, est très abordable dans l'ensemble, vous pouvez aussi l'installez sur les appareils mobiles de la maison et, sécuriser également, tout le réseau domestique.